mardi 25 avril 2017

Et vint le moment du choix ...


Dimanche 23 Avril 2017

Comme beaucoup de gens, j'ai été voté. Ce droit, ce devoir, j'en bénéficie et je l'utilise depuis fin 2008... Des fois je gagne, des fois, je perds ! Mais dans tous les cas, j'y vais car c'est une chance que l'on a de pouvoir élire qui nous représente et qui prend des décisions pour nous, que ce soit au niveau local, régional ou comme dimanche, au niveau national. 
Alors, sous un beau soleil, vers 11h, j'ai été mettre mon bulletin dans l'urne du bureau 4 de la ville de mon enfance (que j'ai quitté depuis 2013 mais le changement d'adresse ... je l'ai oublié). 
Avant, c'était en plein centre de la ville dans mon école primaire que j'allais voter, ça me rendait un peu nostalgique. Là ? Aucune émotion ... il faut dire que depuis quelques temps, on vote dans le tennis couvert, un lieu très froid à mes yeux du coup...

Le choix 

Il ne fut pas facile, car plus la campagne avançait, plus je m'éloignais de mon candidat de prédilection me tournant vers son extrême plus ancien, plus ronchon mais surtout plus prêt ! Je n'ai jamais voté extrême. Lorsque j'en ai l'occasion, mon cœur se tourne vers les écologistes mais là, je n'avais pas cette possibilité alors j'ai dû prendre une autre décision.
J'étais sure une semaine et demi / deux semaines avant la date fatidique... J'étais contente de mon choix et puis j'avoue, je voulais croire qu'il accéderait au second tour, j'avais fait des pronostics dans ma tête, il était pas favori mais les 3 autres susceptibles de gagner ne me convenait pas donc je voulais y croire.


 20h ... L'heure des résultats 


Face aux visages d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen, face à ces scores, mes sentiments sont partagés. Je pensais bien que cela serait ces deux-là au second tour et c'est vrai qu'il y a un soulagement de ne pas voir Fillon sur mon écran (même si p***** presque 20% ! Comment ??? Pourquoi ???) et de voir que Le Pen est seconde mais ça fait mal. 
Je sais depuis plusieurs années que le racisme devient presque "banal" : certains s'assument en racistes et d'autres ne le reconnaissent pas! Je ne sais pas laquelle de ces deux catégories m'énerve le plus d'ailleurs... Mais je sais que je ne me reconnais pas dans le FN et que je ne comprendrais jamais ce qui pousse les gens à se plaire dans la haine de l'autre. Car c'est bien ce que c'est, si si, ne cherchez pas à le nier ! 

L'inconnu fait peur

Le FN et ses partisans propagent une peur irrationnelle et ça me fait très mal de voir ça ! 
Ont-ils déjà parlé avec des migrants ? Ont-ils déjà visité un squat ? S'intéressaient-ils aux SDF avant que facebook n'arrive pour propager de fausses informations ? Non, je ne crois pas !
Ils pensent que les migrants viennent en France avec la ferme intention de nous voler tout : travail, argent, meuble, liberté de penser et de croire, mais ce n'est pas le cas hein ! 

Vous pensez sincèrement que c'est un kiff de quitter son pays d'origine car il est en guerre ?
Vous pensez que c'est sympa de voir sa maison se faire bombarder ?
Vous pensez que c'est vraiment trop super génial de perdre des membres de sa famille à cause d'une guerre dont ils ne veulent pas ?
Est-ce que les partisans du FN se sont mis une seconde à leur place ? 


Je ne pense pas et pourtant, dans la plupart des cas, c'est bien pour ça que des êtres humains (car rappelez-vous que ce sont des gens au même titre que nous !) prennent la route laissant leur vie, leur travail, leur famille derrière eux ? Ils pensent rejoindre un pays où "liberté, égalité, fraternité" est inscrit sur la devanture de toutes les mairies.
Ce pays que j'aime, qui est le mien, qui est un pays multiculturel, n'est pas capable de mener une politique internationale dans le but de régler ces problèmes ... Et entre Trump et Poutine aux commandes de deux des pays les plus puissants du monde, je crois que c'est mal parti ! 
Mes rêves d'une politique mondiale efficace où l'on penserait à voir le problème à sa base s'éloignent et c'est terrible. 
Au lieu de ça, on veut nous cloisonner, comme si c'était la seule solution en plus de bombarder au hasard et de faire des victimes collatérales.

Et maintenant ?

Alors, au second tour, je vais voter pour un homme sur lequel je suis très mitigée ... il ne représente pas la continuité de Hollande pour moi ... C'est clairement un homme de droite ... 
C'est un paradoxe à lui tout seul Macron : trop à droite pour la gauche, trop à gauche pour la droite ... le cul entre deux chaises ... Au niveau humain, il est à gauche. Au niveau travail, il est à droite ... 
Sa loi travail ? Je la hais, je hais ce qu'il veut nous imposer à nous, salariés ! 
Alors, si Monsieur Macron passe et qu'il nous propose des choses dont on ne veut pas, on ira battre les pavés en criant et chantant pour faire honneur au cliché français. Oui, on le fera.


Alors, dimanche 7 mai, ce n'est pas avec beaucoup de joie que j'irai voter, mais je vais le faire ...
Je ne me retrouve dans aucun des deux candidats mais je déteste tout dans l'une et la moitié dans l'autre ... Le choix n'est pas si dur mais il fait mal ! 
J'aurai voulu voter pour quelqu'un dont j'aime presque tout ... mais je vais voter car j'ai cette chance!
Et puis surtout, on ira VOTER aux législatives qui arrivent. Hein ? On va faire ça et en masse !!! C'est notre plus grande chance d'avoir des personnes qui nous représentent à l'assemblée Nationale (enfin, si ils daignent être présent pour voter les lois hein !).

J'aurai pu voter blanc, mais comme ce n'est pas reconnu ... je ne me vois pas le faire car j'ai peur ... oui, j'ai peur que la haine gagne ... 

Avec beaucoup d'amour
Camille